3 jours à Kyoto

September 26, 2017

Vous allez bientôt à Kyoto et vous ne savez pas par où commencer ? Il y a en effet de très nombreux temples et sites d’intérêt sur place et il est difficile de savoir lesquels sélectionner, être sûr de ne pas manquer un incontournable ou encore de ne pas perdre son temps pour d’autres. J’ai passé de très longues heures à organiser mon programme de visites pour mes 3 jours à Kyoto, je vais donc partager avec vous mon programme et mes impressions de visites.

 

Conseils :

  • Essayez autant que possible de réunir vos visites par zones, certains temples sont excentrés et on peut facilement perdre beaucoup de temps en transport

  • Prenez le bus pour vous déplacer : c’est très simple et la ville de Kyoto a fait de nombreux efforts pour les touristes avec les arrêts expliqués en anglais dans le bus et en mettant en place des bus express ou particulièrement consacrés aux visites touristiques. A noter qu’à Kyoto on entre dans le bus par l’arrière, on sort par l’avant et on paye au moment de la sortie du bus (il y a souvent des machines de change dans le bus mais pensez à avoir l’accompte).

  • Je vous conseille cependant les cartes city bus, valables une journée elles permettent de prendre le bus en illimité (attention, cela marche par jour et non par tranche de 24h, donc si vous validez votre carte le 15 septembre à 18h, elle ne sera plus valable le lendemain). Les cartes coûtent 500 yens (envrion 3.7€) l’unité contre 210 yens (environ 1,6€) le trajet unique, c’est donc assez vite rentabilisé

  • Prenez un pocket wifi pour organiser vos déplacements, c'est extrêmement utile et ça m'a sauvé plus d'une fois

 

 

MON TOP VISITES A KYOTO

 

  • Fushimi-Inari Taisha : un temple dédié aux déesses de l'agriculture, complètement bouleversant et mystique ! L'attrait du site étant principalement les 10 000 torii (portes en français) qui forment un chemin jusque le haut de la colline. Attention c'est une mini randonnée, ça grimpe et il faut compter 2 à 3h pour arriver au sommet, vous pouvez cependant redescendre quand vous le souhaitez. J’ai fait la visite en fin d’été en septembre par forte humidité j’ai donc dû redescendre après 1h car la météo rendait vraiment les conditions de visite difficiles, le site est quoiqu'il en soit majestueux ! Pour la petite histoire, ces torii sont des dons faits par des entreprises, des familles ou de riches mécènes, leurs noms y sont gravés et le coût peut aller jusque 10 000€. Il est dit que ces portails mènent dans un autre monde où règne la spiritualité. Lorsqu'on les traverse, il faut revenir dans l'autre sens pour retourner dans le monde réel. Plus vous montez moins il y aura de monde, c’est beaucoup plus agréable. Astuce photos : vous commencerez la montée avec un chemin séparé en 2 allées de tori, un panneau indique de prendre la droite, la gauche étant le chemin du retour pour les personnes qui redescendent. Je vous conseille ainsi de prendre le chemin de gauche, quasiment vide, pour pouvoir faire des photos ou vous serez seuls ou presque. L’autre conseil est de venir tôt le matin, le site est rapidement bondé dès 10h30 – 11h. Le temple est excentré mais si vous avez le JR pass (by Vivre Le Japon) vous y serez en 5min chrono depuis la gare de Kyoto.

  • Le temple Kennin-ji : mon coup de cœur ! Je ne l’avais pas prévu dans les visites, William de Vive le Japon qui m’a accueilli dans la maison Sabi m’a vivement conseillé de le visiter et je l’en remercie 1000 fois ! Il est beaucoup moins connu que ses voisins comme le temple Kodai-ji et je ne comprends pas pourquoi, c'est d'ailleurs le plus vieux temple zen de Kyoto. J’ai vécu un moment magique lors de cette visite avec de nombreux jardins zen pour méditer et se relaxer, les multiples pièces avec des œuvres et peintures, la rencontre de japonaises en tenues traditionnelles, et le clou du spectacle avec le plafond peint en dragons sur plus de 11 x 15m. J’ai été scotché par ce temple, c’est assez indescriptible, comme un moment hors du temps, des émotions très fortes, quelque chose devrait se produire en vous... A noter que les temples se visitent sans chaussures, il vous faudra les retirer à l’entrée (tout est prévu pour ça), ce qui ajoute encore plus d’authenticité. J’ai par la suite visité le temple Kodai-ji et ai été déçue, je l’ai trouvé similaire sur certains points, beaucoup moins impressionnant. Je dirai que je l’ai trouvé fade par rapport au premier. Par contre, l’intérêt du site étant le joli chemin de bambou, les périodes d’ouverture en nocturne (des éclairages sont spécialement prévus et le temple prend un autre visage, renseignez-vous sur les dates, pour ma part ce n’était pas ouvert), et le temple voisin Ryozen Kannon avec le grand Bouddha qui est assez impressionnant. Pour résumer, si vous êtes pressé par le temps, vous pouvez-vous passer de la visite du Kodai-ji en journée mais si vous tenez absolument à découvrir l’allée de bambou (façon Arashiyama) ou le grand Bouddha alors allez-y !

  • Le temple Kinkaku-ji (le pavillon d’or) : inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, on comprend aisément pourquoi en découvrant ce temple ! Le bâtiment est entièrement recouvert d'or pur c'est tout simplement magique. Il se visite de l’extérieur (on ne peut pas rentrer dans le temple) en parcourant le parc arboré tout autour, le reflet d’or dans l’eau est d'ailleurs fabuleux. Attention il est un peu excentré et mais c'est une visite incontournable et un des plus beaux temple de Kyoto à mon sens.

  • Yasaka-Jinja : appelé le grand sanctuaire de Gion, il est dédié au dieu de la mer. J'ai beaucoup aimé ce sanctuaire composé de différents bâtiments et qui se visite de jour ET de nuit pour y profiter de 2 ambiances différentes. On y trouve des dizaines de lanternes flottantes et un espace habituel pour prier. C'est un site traversant on peut y sortir par l'arrière pour rejoindre une autre partie de la ville (comme le parc voisin Maruyama, surtout visité pendant la floraison des Sakura en avril).

  • Le quartier de Gion : c'est le quartier traditionnel de Kyoto, vous y aurez peut-être la chance d'y croiser des Geisha (notamment dans la typique rue Hanami-koji) qui est magnifique. Je vous conseille d'aller aussi vers Shirakawa-minami dori et de longer la rivière. Pontocho alley est aussi un indispensable, longer cette rue étroite de jour comme de nuit est un super moment. L'idéal est de pousser votre visite jusqu'au marché Nishiki, vous y trouverez de nombreuses boutiques couvertes sous arcades, l'ambiance y est toute particulière

  • Kiyomizu-dera et les rues Ninen-zaka et Sannen-zaka : en se rendant au temple Kiyomizu-dera, il est indispensable d'emprunter les rues Ninen-zaka et Sannen-zaka, des rues piétonnes commerçantes traditionnelles et pleines de charme. Vous y trouverez le célèbre Starbucks made in Japan, où l'on peut y boire son thé ou son café à la japonaise, assis en tailleur et sans chaussures. Les rues sont pentues, une légende raconte que s'y l'on y glisse et tombe, on mourra respectivement dans les 2 à 3 ans. Faites attention où vous mettez les pieds. Il vous faut savoir que le temple Kiyomizu-dera est en complète rénovation et complètement caché par des bâches et échaffaudages. Je n'y suis donc personnellement pas rentrée mais la visite tout autour et jusqu'à son entrée vaut vraiment le coup !

 

 

LES "POURQUOI PAS"

 

  • Arashiyama bamboo forest : si vous avez le temps, il est possible d’aller découvrir le site d’Arashiyama et sa célèbre forêt de bambou. A quelques mètres se situe un parc à singes qui vivent en total liberté. Pour les nourrir c’est eux qui viennent vous voir dans un espace dédié à travers des cages, comme si le rôle était inversé, l’homme en cage et le singe totalement libre. Attention il ne faut pas les regarder dans les yeux ils peuvent être agressifs. La visite peut facilement vous prendre une demi journée compte tenue du fait que c'est plutôt excentré. Si vous logez tout proche de la gare c’est cependant très rapide avec votre pass JR by Vivre le Japon (environ 25min), j’ai pour ma part mis plus d’une heure pour m’y rendre et j’ai été assez déçue et ai donc perdu beaucoup de temps, à vous de juger !

  • Le temple Kibune : particulièrement prisé l’été avec ses restaurants suspendus au-dessus de la rivière et la spécialité des nouilles à attraper dans des glissières d’eau qui circulent devant vous, j’aurai adoré faire cette visite mais j’ai dû l’annuler par faute de temps et mauvaises conditions météo. Le site est situé tout au nord de Kyoto dans la montagne et la fraicheur, à savoir qu’il est un peu compliqué de s’y rendre (3 bus différents selon votre trajet) mais le site semble magnifique et mystique.

  • Le temple Sanjûsangen-dô : ce temple qui représente le paradis est une pure merveille ! Il est pourtant peu connu mais mérite selon moi une visite ! Il s'agit d'un temple composé de 1000 statues de bois recouvertes d'or et entourant une gigantesque statue centrale. C'est assez impressionnant ! Les photos y sont interdites, c'est donc pour le plaisir des yeux et pour se remplir l'âme. J'ai adoré donc si vous avez le temps, pourquoi pas le visiter :) 

J'ai squizzé de mon programme le temple Todai-ji (prix de l'entrée un peu plus élevé - 800 yens - et beaucoup moins intéressant à mon sens hors période Sakura, sauf si vous tenez vraiment à voir un temple avec une pagode) et le temple d'argent (ne vous y trompez pas, il n'est pas du tout recouvert de feuilles d'argent). Je n'ai pas été emballé par le temple Heian Jingu, j'ai même été assez déçue, le site est très peu entretenu et n'a rien d'extraordinaire. 

 

MON BUDGET VISITES TEMPLES

 

  • Fushimi-Inari Taisha : GRATUIT

  • Kennin-ji : 500¥ (~3,85€)

  • Kinkaku-ji - pavillon d'or : 400¥ (~3,10€)

  • Yasaka-jinja : GRATUIT

  • Kodai-ji : 600¥ (~4,65€)

  • Sanjûsangen-dô : 600¥ (~4,65€)

 

 

LES TO-DO A KYOTO

 

  • Essayer un kimono, beaucoup de boutiques le propose, c’est un moment super ! Vous pouvez sortir avec ou simplement l’essayer pour découvrir comment il se porte et prendre des photos 

  • Goûter une glace au thé matcha

  • Rencontrer des Geisha dans le quartier de Gion

  • Découvrir la cérémonie du thé (je l’ai pour ma part expérimenté lors d’une activité avec Lexis Japan school)

  • Goûter à la fondue japonaise (shabu-shabu), sur les conseils de mon travel angel Vivre le Japon

  • Aller dans un bar à chats (neko café) pour une pause féline typiquement japonaise

 

En partenariat avec Vivre le Japon

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nara (奈良), la ville des daims

October 4, 2017

Loger en maison traditionnelle à Kyoto

September 27, 2017

1/15
Please reload

You Might Also Like:

Facebook

Instagram

vahinessa

Twitter

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • Snapchat - White Circle
  • White Twitter Icon

© 2015 by THE LOCOMOTION. Created by Vanessa - rights applied on pictures